rogué


rogué

1. rogue [ rɔg ] adj.
• 1270; rogre v. 1180; a. scand. hrókr « arrogant »
Qui est plein de morgue, à la fois méprisant, froid et rude. dédaigneux. Il était « rogue, pontifiant, orgueilleux à l'excès » (Madelin). Par ext. « Je voudrais qu'on pût engager nos frères les gens de lettres à laisser, en discutant, le ton rogue et tranchant » (Beaumarchais). arrogant, hargneux. ⊗ CONTR. Aimable, doux. rogue 2. rogue [ rɔg ] n. f.
• 1723; a. nord. hrogn; cf. all. Rogen
Pêche Œufs de morue ou de hareng utilisés comme appât pour la pêche à la sardine.

rogue adjectif (ancien scandinave hrôkr) Qui est arrogant, avec une nuance de raideur et de rudesse : Un air rogue et bourru.rogue (synonymes) adjectif (ancien scandinave hrôkr) Qui est arrogant, avec une nuance de raideur et de...
Synonymes :
- dédaigneux
- méprisant
Contraires :
- déférent
- obséquieux
rogue nom féminin (mot normand, de l'ancien scandinave hrogn) Œufs de poisson salés, particulièrement de morue, employés comme appât dans la pêche à la sardine. Œufs de poisson en général. ● rogue (synonymes) nom féminin (mot normand, de l'ancien scandinave hrogn) Œufs de poisson en général.
Synonymes :

n. f. OEufs de poisson en général.
————————
adj. Rude et hautain, arrogant, plein de morgue.
Par méton. Une voix rogue.

I.
⇒ROGUE1, adj.
[En parlant d'une pers.] Qui manifeste envers autrui de la morgue, du dédain, du mépris. Synon. dédaigneux, hautain, méprisant. À l'Académie de France, dans ce beau salon aux tapisseries de De Troy, dans ce milieu charmant d'un palais italien à la Fragonard, on voit messieurs les élèves de Rome, tristes, rogues, boutonnés dans leur habit noir, cachant leur gêne du monde sous une dignité endimanchée (GONCOURT, Journal, 1867, p. 338). Christophe était surpris de cette inertie: ces êtres rogues et engourdis ressemblaient si peu aux Français qu'il imaginait! (ROLLAND, J.-Chr., Foire, 1908, p. 644).
[P. méton.] Qui témoigne de cette attitude. Air, ton, voix rogue. L'institutrice était d'un caractère si rogue, fantasque et brutal, elle malmenait tellement l'enfant qu'on la remercie; elle s'en va (FLAUB., Corresp., 1853, p. 265). Familier, oui, blagueur à l'occasion; mais plus encore que ses rogues manières, on redoutait la bonhomie pateline et froide dont il s'accoutrait quelquefois (GENEVOIX, Raboliot, 1925, p. 24).
Prononc. et Orth.:[]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. Ca 1180 rogre « agressif, ragaillardi » (HUE DE ROTELANDE, Ypomedon, éd. A. J. Holden, 6177); 2. 1269-78 « hautain » (JEAN DE MEUN, Rose, éd. F. Lecoy, 11600); 3. 1567 [éd.] maintien rogue (J. A. DE BAÏF, Le Brave, IV, 2, Paris, R. Estienne, f ° Iiiii r °). Du subst. a. nord. hrokr « excès, insolence »; le passage du subst. à l'adj. s'est peut-être fait au moment où le mot est entré en fr. La forme rogue est issue de rogre p. dissim. (v. HUE DE ROTELANDE, op. cit., p. 552, note), v. FEW t. 16, p. 249b. Fréq. abs. littér.:125.
DÉR. Roguerie, subst. fém., littér. Façon d'être, attitude, comportement d'une personne rogue. À moins d'un mois de là, Julien se promenait pensif dans le jardin de l'hôtel de La Mole; mais sa figure n'avait plus la dureté et la roguerie philosophique qu'y imprimait le sentiment continu de son infériorité (STENDHAL, Rouge et Noir, 1830, p. 304). []. 1re attest. 1740-55 (SAINT-SIMON, Mém., éd. A. de Boislisle, t. 4, p. 56); de rogue1, suff. -erie.
II.
⇒ROGUE2, subst. fém.
A. — Au sing. à valeur coll. ,,Œufs de poisson, traités de diverses façons avant commercialisation (salés, fumés, broyés)`` (CABANNE Géogr. 1984).
B. — PÊCHE. ,,Appât constitué par les œufs de certains poissons, et principalement de morue, employé pour la pêche des poissons de mer, et surtout de la sardine`` (Lar. comm. 1930). Prime d'importation de 20 F par quintal de rogues de morue (BOYER, Pêches mar., 1967, p. 11).
Prononc. et Orth.:[]. Att. ds Ac. 1935. Étymol. et Hist. 1. 1723 pêche (SAVARY d'apr. FEW t. 16, p. 247b); 2. 1870 « œufs de poisson » (LITTRÉ). Essentiellement att. en Normandie, rogue est prob. issu, malgré la date tardive de la 1re attest., de l'a. nord. hrogn « frai de poisson », cf. le dan., norv. rogn « id. ». Voir FEW, loc. cit.
DÉR. Rogué, -ée, adj. [En parlant d'un poisson femelle] Qui contient des œufs. Synon. œuvé (dér. s.v. œuf). Hareng, morue rogué(e). (Dict. XIXe et XXe s.). []. 1re attest. 1772 (DUHAMEL DU MONCEAU, Traité gén. des pêches mar., t. 2, p. 177 d'apr. FEW, loc. cit.); de rogue2, suff. .

1. rogue [ʀɔg] adj.
ÉTYM. V. 1212; p.-ê. de l'anc. scandinave hrókr « arrogant », ou (Guiraud) d'un roman rogicus, de rogicare, du lat. rogare, comme arrogant.
Qui est à la fois méprisant, froid et rude, qui est d'un abord raide et déplaisant. Dédaigneux, fier (supra cit. 8), hautain, méprisant. || Il était rogue, pontifiant, orgueilleux à l'excès (→ Croire, cit. 71).
1 (…) il était arrivé à être tellement différent de lui-même que j'avais l'illusion d'être devant une autre personne, aussi bienveillante, aussi désarmée, aussi inoffensive que l'Argencourt habituel était rogue, hostile et dangereux.
Proust, le Temps retrouvé, Pl., t. III, p. 922.
(Déb. XVIIe). || Un ton, une voix, un air rogue. Arrogant, dur, hargneux (→ 1. Balle, cit. 12; gourmer, cit. 3). || Un air rogue et plein de hauteur, de morgue. || Mine (1. Mine, cit. 20) austère et rogue.
2 (…) je voudrais qu'on pût engager nos frères les gens de lettres à laisser, en discutant, le ton rogue et tranchant, à nos frères les libellistes qui s'en acquittent si bien ! (…)
Beaumarchais, le Barbier de Séville, Lettre sur la Critique.
CONTR. Aimable, câlin, caressant.
DÉR. Roguement, roguerie.
HOM. 2. Rogue.
————————
2. rogue [ʀɔg] n. f.
ÉTYM. 1723; breton rog, d'un rad. germanique hrogn; cf. danois et norv. rogn, all. Roggen.
Pêche. Œufs de poisson (morue et parfois hareng) utilisés comme amorce pour la pêche (spécialt pour la pêche à la sardine). Appât. || De la rogue.(1870). Cuis. Œufs de poisson. || Rogue à l'étuvée.
DÉR. Rogué.
HOM. 1. Rogue.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Rogue — may refer to:In sociology: * Rogue (vagrant)In jargon: * Volunteer (botany), a plant that is of a different type from the rest of the crop * Rogue elephant, in zoology * Rogue planet, in astronomy * Rogue software, in computer security * Rogue… …   Wikipedia

  • Rogue — Дата выпуска 1980 Жанр Roguelike Режимы игры одиночная игра Управление клавиатура Rogue  компьютерная игра, написанная в 1980 году. Её основной темой является исследование …   Википедия

  • Rogue — Saltar a navegación, búsqueda Imagen de NetHack uno de los juegos más famosos derivados del Rogue Para el personaje de Marvel Comics, véase Rogue (cómic). Rogue es un juego de mazmorras para ordenador creado en 1980. Inspiró toda una clase de… …   Wikipedia Español

  • rogue — 1. (ro gh ) adj. Terme familier. Arrogant avec une nuance de rudesse en plus. •   M. d Elbeuf, qui, selon le caractère de tous les gens faibles, était rogue et fier, parce qu il se croyait le plus fort, RETZ Mém. t. I, liv. II, p. 280, dans… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Rogue — Rogue, n. [F. rogue proud, haughty, supercilious; cf. Icel. hr?kr a rook, croaker (cf. {Rook} a bird), or Armor. rok, rog, proud, arogant.] 1. (Eng.Law) A vagrant; an idle, sturdy beggar; a vagabond; a tramp. [1913 Webster] Note: The phrase… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Rogue — bezeichnet: eine Comicfigur aus dem Marvel Universum, siehe Figuren aus dem Marvel Universum #Rogue Rogue (Computerspiel), ein Computerspiel Rogue (Automarke), eine US amerikanische Automobilmarke Rogue – Im falschen Revier, einen australischen… …   Deutsch Wikipedia

  • rogue — ROGUE. adj. de tout. g. Fier, arrogant, superbe. Que vous estes rogue! la mine rogue. humeur rogue. Il n a d usage que dans le stile familier …   Dictionnaire de l'Académie française

  • rogue — [rōg] n. [< 16th c. thieves slang < ? L rogare, to ask: see ROGATION] 1. Obs. a wandering beggar or tramp; vagabond 2. a rascal; scoundrel 3. a fun loving, mischievous person 4. an elephant or other animal that wanders apart from the herd… …   English World dictionary

  • Rogue — Rogue, v. t. 1. To give the name or designation of rogue to; to decry. [Obs.] Cudworth. [1913 Webster] 2. (Hort.) To destroy (plants that do not come up to a required standard). [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • rogue — UK US /rəʊg/ adjective [before noun] ► behaving in ways that are not expected or not normal, often in a harmful way: »There have been rogue firms in the past which have ripped customers off. »a rogue state …   Financial and business terms

  • rogue — (n.) 1560s, idle vagrant, perhaps a shortened form of roger (with a hard g ), thieves slang for a begging vagabond who pretends to be a poor scholar from Oxford or Cambridge, perhaps from L. rogare to ask. Another theory traces it to Celtic (Cf.… …   Etymology dictionary


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.